Collectivités locales
S&P reconnaît avoir surestimé les difficultés des collectivités S&P reconnaît avoir surestimé les difficultés des collectivités DR

Les finances locales vont mieux selon l'agence de notation Standard & Poors

L'agence de notation Standard & Poors vient de publier une étude sur les finances locales. On y trouve un double constat et un aveu : les finances locales vont mieux, des incertitudes pèsent encore en 2017 et les analystes de S&P reconnaissent avoir surestimé les difficultés des collectivités territoriales en 2015 et 2016. En effet, celles-ci ont bénéficié de recettes imprévues. L'embellie du marché immobilier a provoqué une hausse des droits de mutations perçus. Là où l'agence anticipait une progression de 4 à 5 % en 2015 et de 1 % en 2016, la réalité s'est avéré tout autre : ceux-ci ont explosé de 15 % 2015 et devraient suivre le même chemin en 2016. Côté dépenses, S&P relève une forte maîtrise des dépenses de fonctionnement puisque la hausse des dépenses courantes s'est bornée à 1 %. Toutefois, les investissements ont chuté de 8 % en 2015. L'avenir sera-t-il meilleur ? Pas sûr estime S&P qui s'attend à une stabilisation des ventes immobilières en 2018 et s'interroge sur la question du financement des prestations sociales, comme le RSA, qui n'a toujours pas été réglée. 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France
    Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France À quelques jours de la vingtième édition du salon des maires d’Île-de- France, qui se tiendra à Paris les 12,13 et 14 avril, Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF), revient en détail sur les particularités des communes franciliennes, leurs attentes et les défi s qu’elles devront relever dans un proche avenir.   Vous êtes à la tête de l’Association des maires d’Île-de-France depuis un an et demi, quels chantiers avez-vous mis en oeuvre ? L’AMIF était l’un des interlocuteurs privilégiés…
Pas d'événement