Collectivités locales
Représentation de Valdelia Représentation de Valdelia © Valdelia

Valdelia dresse un bilan positif de l’année 2013

Valdelia, l’éco-organisme agréé par l’État pour prendre en charge les déchets d’éléments d’ameublement (DEA) professionnels, dresse le bilan d’une année de mise en service du dispositif. La structure a vu le nombre de ses adhérents augmenter significativement en 2013. 1 268 metteurs sur le marché lui font confiance et lui délèguent la collecte et le traitement de leurs DEA Pro. L’éco-organisme recueille ainsi près de 15 M€ d’éco-contribution. Après une année de cadrage, visant à recueillir les informations nécessaires à l’organisation et à mettre en place la filière, Valdelia déploie, dès novembre 2012, des actions pour mobiliser les metteurs sur le marché et roder les solutions de collecte et de traitement retenus. Collecteurs de l’éco-contribution et prescripteur en terme de recyclage des DEA Pro, les metteurs sur le marché représentent un énorme potentiel pour le développement de l’éco-organisme. Face à ce constat Valdelia amorce une grande campagne d’information et de sensibilisation pour recruter les metteurs sur le marché et recueillir leurs adhésions. À ce jour, Valdelia compte 40 points d’apport volontaire, 60 centres de massification volontaire, 19 centres de regroupement, 22 sites de traitement des déchets et encourage une soixantaine de structures indépendantes ou affiliées de l’économie sociale et solidaire oeuvrant pour le réemploi et la réutilisation du mobilier. Plus d'informations sur valdelia.org.

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • « Nous militons pour que la commune réinvente son modèle »
    « Nous militons pour que la commune réinvente son modèle » Elle est secrétaire générale de l’association des maires d’Île-de-France (Amif). Il en est le premier vice-président. Sylvine Thomassin et Jacques JP Martin, respectivement maire de Bondy (93) et maire de Nogent-sur- Marne (94), livrent leurs réflexions sur la construction de la métropole du Grand Paris, la ruralité, le logement, l’implication des élus franciliens dans la candidature de Paris aux JO 2024 ou encore l’absence des questions communales dans les débats de l’élection présidentielle. Entretien.    Dans quelques semaines aura lieu…