Collectivités locales
Pour l'AMF, les conclusions de l'Autorité de la Concurrence pourrait conduire à un recul des performances environnementales Pour l'AMF, les conclusions de l'Autorité de la Concurrence pourrait conduire à un recul des performances environnementales DR - flickr - Adrienblanc

Recyclage des emballages : l’AMF refuse que les collectivités investissent en pure perte

L’Autorité de la concurrence a publié, le 27 décembre dernier, un avis sur la concurrence entre plusieurs éco-organismes dans la filière « emballages ». Pour l’AMF, « ses conclusions, surprenantes, pourraient provoquer un recul des performances environnementales. » L’association dit, en effet, ne pas vouloir accepter que plus de 25 ans d’investissements pour des équipements de collecte et de tri, réalisés par les communes et intercommunalités, « soient rayés d’un trait de plume en préconisant le passage à une filière opérationnelle, c’est-à-dire dans laquelle le tri serait réalisé directement par les éco-organismes. » L’AMF explique que, dans ce contexte, le passage brutal à une filière opérationnelle rendrait inutiles ces équipements dans 6 ans.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France
    Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France À quelques jours de la vingtième édition du salon des maires d’Île-de- France, qui se tiendra à Paris les 12,13 et 14 avril, Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF), revient en détail sur les particularités des communes franciliennes, leurs attentes et les défi s qu’elles devront relever dans un proche avenir.   Vous êtes à la tête de l’Association des maires d’Île-de-France depuis un an et demi, quels chantiers avez-vous mis en oeuvre ? L’AMIF était l’un des interlocuteurs privilégiés…
Pas d'événement