Collectivités locales
L’Ademe conseille de cibler en priorité les déchets alimentaires pouvant être compostés ou méthanisés. L’Ademe conseille de cibler en priorité les déchets alimentaires pouvant être compostés ou méthanisés. DR

Mise en œuvre du tri à la source des biodéchets : les recommandations de l’Ademe

La loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte, fixe le taux de valorisation en matière de déchets non dangereux à 65 % et une réduction de la mise en décharge de 50 % à l’échéance 2025. Le tri à la source des biodéchets constitue donc un enjeu important pour l’atteinte de ces objectifs. Aussi, l’Ademe publie une série de recommandations. L’agence propose tout d’abord la réalisation d’un diagnostic du territoire tenant compte des spécificités locales pour permettre de faire émerger un plan d’action pour les collectivités locales. Puis, elle suggère que celles-ci accompagnent les ménages dans l’utilisation des composteurs : elles ne doivent « plus seulement se concentrer sur la distribution du matériel mais la compléter par la connaissance des usagers sur la pratique », souligne l’Ademe. Enfin, pour la collecte séparée des biodéchets, l’Ademe conseille de cibler en priorité les déchets alimentaires pouvant être compostés ou méthanisés.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Alain Claeys Président de Grand Poitiers
    Entretien avec Alain Claeys Président de Grand Poitiers   Construit entre 2012 et 2014, le viaduc Léon-Blum est un maillon essentiel du nouveau réseau de transports en commun mis en place par la communauté d’agglomération de Grand Poitiers. S’il est avant tout destiné à la circulation du premier bus à haut niveau de service (BHNS), il n’en constitue pas moins un ouvrage remarquable pour ses qualités d’insertion dans la ville. Cette réalisation s’est vue attribuer le prix « transports » et le Grand Prix 2015 de La Revue…