Collectivités locales
En 2016, les préfets ont du prendre des arrêter pour lutter contre la sècheresse des cours d'eau En 2016, les préfets ont du prendre des arrêter pour lutter contre la sècheresse des cours d'eau DR
Eau

24 millions de m3 d’eau manquent l’été en Provence-Alpes-Côte d’Azur

A l’occasion de sa journée d’information sur le partage de l’eau et les plans de gestion de la ressource en eau, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a réuni 170 participants (collectivités, agriculteurs et industriels) pour faire le point sur les enjeux de l’eau en PACA, sur les économies d’eau à réaliser dans un contexte de changement climatique, sur les réussites en matière de partage de la ressource et les financements possibles. Pour l'agence, il est urgent d’agir : « les situations de crise vont se multiplier avec le dérèglement climatique. Seule une gestion durable de l’eau pourra éviter de pénaliser le développement économique sur les territoires et la dégradation des rivières et des nappes. » L'agence cite un exemple parlant pour illustrer cette nécessité. Chaque année, le manque d’eau l’été est d’environ 24 millions de m3 pour satisfaire tous les usages et laisser un débit suffisant dans les rivières pour la vie biologique. En 2016, tous les départements de PACA ont pris des arrêtés sécheresse et la pénurie a perturbé l’activité agricole et économique, les usages domestiques de l’eau et dégradé la qualité des rivières et des nappes.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Maire de Nanterre, Patrick Jarry : pour un projet urbain populaire
    Maire de Nanterre, Patrick Jarry : pour un projet urbain populaire Maire de Nanterre depuis 2004 et conseiller général des Hauts-de-Seine, Patrick Jarry est un militant de sa propre ville qu’il défend bec et ongles face à la spéculation immobilière. Son principal objectif est de conserver son multiculturalisme tout en la projetant à l’horizon 2030 dans le contexte du Grand Paris. Candidat à la présidence de l’Epadesa, il souhaite non seulement y défendre les intérêts de sa ville mais aussi faire profiter l’ensemble du territoire de son développement. Entretien.
    Lire la suite