Collectivités locales
Le prélèvement des Agences de l’eau pour le financement de l’Agence Française de la Biodiversité qui passera de 150 à 200 M€ Le prélèvement des Agences de l’eau pour le financement de l’Agence Française de la Biodiversité qui passera de 150 à 200 M€ DR
Eau

La politique de l'eau sacrifiée selon les présidents des Comités de Bassin

« C’est un nouveau coup dur pour les agences qui va mettre à mal la politique de l’Eau en France sacrifiée sur l’autel des arbitrages budgétaires » ont déclaré le 11 septembre dernier les présidents de Comité de Bassin à Nicolas Hulot, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire qui a souhaité leur annoncer en personne les arbitrages budgétaires de son ministère. Il a en effet été décidé de mettre en place un plafond mordant qui réduira le produit de la redevance sur l’eau, mais aussi d'augmenter le prélèvement des Agences de l’eau pour le financement de l’Agence Française de la Biodiversité qui passera de 150 à 200 millions d’euros. Enfin, un nouveau prélèvement sera institué pour le financement de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Pour les présidents de comité de bassin, la situation va devenir intenable et ne permettra pas de faire face aux défis que devront conduire les agences de l’eau. Parmi les projets mis en péril, ils citent : l'adaptation au projet climatique ou encore l'accompagnement du financement du renouvellement des réseaux et la lutte contre les fuites.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement