Collectivités locales
L'UFC que choisir dénonce l'agriculture intensive L'UFC que choisir dénonce l'agriculture intensive DR
Eau

Un appel pour la préservation de la ressource aquatique

C'est un SOS que lance l'UFC que choisir. Dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation consacrés notamment à la transition écologique de l’agriculture, l'association dresse un bilan alarmant des conséquences de décennies d’agriculture productiviste sur la ressource aquatique. Elle affirme, entre autres, que « les pesticides sont désormais massivement présents et dépassent la norme définie pour l’eau potable, dans les cours d’eau de la moitié du territoire français et dans le tiers des nappes phréatiques ». L'UFC réclame une réforme en profondeur de la politique de l’eau en France et une stricte application du principe « préleveur-pollueur-payeur ». Elle lance, d'ailleurs, une pétition à cet effet.

Pour en savoir plus.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous "
    Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous " Depuis 10 ans, le Centre Européen de prévention de Risque d'Inondation (CEPRI) accompagne les collectivités territoriales dans leurs réflexions sur le risque d’inondation. Les intempéries du mois de juin 2016, ses causes inattendues et les nombreux dégâts occasionnés, n’ont fait que renforcer l’idée qu’une réflexion nouvelle devait être engagée.  Quelles sont vos réflexions suite aux inondations qui ont touché de nombreuses communes françaises et occasionné de nombreux de dégâts ? Les inondations récentes ont eu pour caractéristique principale une forte densité…