Collectivités locales
Les niveaux d'eau sont inhabituels Les niveaux d'eau sont inhabituels DR - Freephotos - Pixabay
Eau

Deux tiers des nappes d'eau affichent un niveau plutôt bas

Selon une publication du bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), 64 % des nappes d'eau affichent un niveau modérément bas à très bas. Cette situation en fin d'année n'est pas habituelle explique le BRGM, qui précise : « Elle traduit l’absence d’incidence notable des premières pluies automnales qui sont très attendues pour assurer la recharge des aquifères. À l’exception de quelques secteurs assez peu nombreux, on note, sur la plus grande partie du territoire, que les niveaux de nappes traduisent un déficit de recharge, en l’absence de précipitations notables. » Néanmoins, la tendance hivernale actuelle au 1er janvier 2018, montre un début timide de rechargement des nappes.

Pour en savoir plus.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter