Collectivités locales
Martin Malvy, président d'honneur de l'APVF Martin Malvy, président d'honneur de l'APVF DR
Eau

Transfert des compétences eau et assainissement : l'APVF appelle les sénateurs à élargir la réflexion

Le Sénat va débattre en séance publique de la proposition de loi relative à la mise en oeuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes. Elle vise à introduire certains assouplissements quant au transfert obligatoire des compétences eau et assainissement. Cette proposition de loi propose en effet la mise en place d'une minorité de blocage qui donnerait la possibilité aux communautés de communes de s'opposer au transfert jusqu'au 1er janvier 2026. L'Association des petites villes de France (APVF) accueille avec satisfaction la philosophie au coeur de cette proposition de loi. La perspective de devoir opérer de tels transferts a suscité de nombreuses inquiétudes auprès des élus de petites villes, selon l'association. Mais pour l'APVF, il convient d'aller plus loin : c'est pourquoi elle invite les sénateurs à élargir le cadre de la loi pour permettre à ce que le dispositif de minorité de blocage soit également étendu aux communautés d'agglomérations, dont de nombreuses petites villes sont membres.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • « L’open data peut apporter plus de transparence dans l’action publique »
    « L’open data peut apporter plus de transparence dans l’action publique » Par méconnaissance ou par crainte, peu de collectivités à ce jour acceptent de libérer leurs données. Pour les aider à franchir ce cap, l’association OpenData France préconise la mise en oeuvre de dispositifs d’accompagnement en faveur des collectivités locales. Retour en détail, avec Bertrand Serp, président d’OpenData France et vice-président de Toulouse Métropole, sur les enjeux de cette démarche salutaire pour l’avenir de nos politiques publiques.
    Lire la suite