Collectivités locales
Près de 200 communes ont obtenu le label national « Terre saine, commune  sans pesticides », grâce à la suppression totale de l’usage des produits phytosanitaires de leurs espaces. Près de 200 communes ont obtenu le label national « Terre saine, commune sans pesticides », grâce à la suppression totale de l’usage des produits phytosanitaires de leurs espaces. DR

Le CNFPT s'engage dans l’objectif zéro-pesticide auprès des collectivités

Pour anticiper l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics fixé au 1er janvier 2017, le CNFPT a encouragé depuis 2012 le développement des politiques publiques zéro pesticide dans les collectivités territoriales en proposant une offre de service dédiée aux cadres et agents de terrain concernés. L’établissement a ainsi formé plus de 6 000 agents territoriaux aux techniques alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires et aux plans de gestion écologique des espaces publics. Aujourd’hui, plus de 4160 communes sont déjà engagées dans des chartes locales à objectif « zéro pesticide ». Près de 200 communes ont obtenu le label national « Terre saine, commune sans pesticides », grâce à la suppression totale de l’usage des produits phytosanitaires de leurs espaces. Des démarches contribuent à la maîtrise des dépenses de fonctionnement des collectivités, à la protection de la santé des agents territoriaux et des citoyens, à la préservation de la biodiversité et à la diminution de la vulnérabilité des territoires au changement climatique.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous "
    Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous " Depuis 10 ans, le Centre Européen de prévention de Risque d'Inondation (CEPRI) accompagne les collectivités territoriales dans leurs réflexions sur le risque d’inondation. Les intempéries du mois de juin 2016, ses causes inattendues et les nombreux dégâts occasionnés, n’ont fait que renforcer l’idée qu’une réflexion nouvelle devait être engagée.  Quelles sont vos réflexions suite aux inondations qui ont touché de nombreuses communes françaises et occasionné de nombreux de dégâts ? Les inondations récentes ont eu pour caractéristique principale une forte densité…