Collectivités locales

La métropole du Grand Paris (MGP) donne le coup d’envoi de son Conseil de développement (CODEV) composé de 24 membres tirés au sort sur les listes électorales (une innovation démocratique à cette échelle) et de 80 membres désignés par le président de la Métropole, Patrick Ollier, l’ensemble sur une base respectant la parité femme-homme. Porté dès la mise en place de la Métropole par Philippe Laurent, maire de Sceaux et membre du Conseil métropolitain, le Conseil de développement a vocation à concrétiser la métropole culturelle, durable, solidaire et rayonnante qu’appellent de leurs vœux les pionniers de la Métropole. « Le CODEV va faire résonner la démarche métropolitaine comme celle d’un travail collectif en faveur d’un territoire attractif, créatif, innovant, rayonnant, solidaire et durable, avec la participation active des habitants, des acteurs économiques, sociaux et culturels » a déclaré Philippe Laurent. La mise en place du CODEV métropolitain permet ainsi d’associer l’ensemble des acteurs économiques, sociaux, associatifs et culturels à la réflexion métropolitaine au sein d’une instance souple à la composition diversifiée. Celle-ci aura la possibilité de donner des avis à la demande de la Métropole, mais aussi de s’autosaisir afin de «lancer des idées nouvelles». 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • 3 questions à Maurice Bonté, président de l'association des maires de la Martinique
    3 questions à Maurice Bonté, président de l'association des maires de la Martinique Dans votre intervention au congrès des Maires, vous avez estimé que la Martinique faisait face à de grands enjeux sanitaires, notamment le Chikungunya et les algues sargasses. Que peut faire une collectivité locale face à l'épidémie du Chikungunya ? Maurice Bonté : En partenariat avec l'ARS (Agence Régionale de Santé), nous avons mobilisé la population pour la surveillance de leurs domiciles notamment par une journée de mobilisation générale et nous avons embauché plusieurs jeunes pour faire le tour des propriétaires et dénicher les…