Collectivités locales
Guy Bergé Guy Bergé DR

Présidentielle 2017 : quelle place pour la qualité de l’air ?

Dans la continuité de l’interpellation réalisée en 2012, Atmo France, par la voix de son nouveau président Guy Bergé, invite les candidats à l’élection présidentielle à faire connaître les propositions qu’ils formuleront au cours du prochain quinquennat pour améliorer la qualité de l’air et pérenniser le dispositif de surveillance. Il appelle notamment à une meilleure application du principe pollueur-payeur. Par cette interpellation, ATMO France invite les candidats à répondre à quatre questions : la première sur les mesures qu'ils envisagent de prendre pour améliorer la qualité de l'air, une seconde sur leurs ambitions en matière de surveillance de l'air, une troisième sur le financement des réseaux de surveillance et enfin une sur la prise en compte des recommandations formulées par la Cour des comptes.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • André Vallini : les élus doivent s'approprier la réforme territoriale
    André Vallini : les élus doivent s'approprier la réforme territoriale Fusion des régions, suppression de l’échelon départemental… Le chantier très sensible de la réforme territoriale, porté par le chef de l’État, entend transformer pour plusieurs décennies l’architecture territoriale de la République. En jeu, la baisse des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins des citoyens. Au coeur de cette réforme, André Vallini, secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, nous a consacré un entretien exclusif.
    Lire la suite