Collectivités locales
Guy Bergé Guy Bergé DR

Présidentielle 2017 : quelle place pour la qualité de l’air ?

Dans la continuité de l’interpellation réalisée en 2012, Atmo France, par la voix de son nouveau président Guy Bergé, invite les candidats à l’élection présidentielle à faire connaître les propositions qu’ils formuleront au cours du prochain quinquennat pour améliorer la qualité de l’air et pérenniser le dispositif de surveillance. Il appelle notamment à une meilleure application du principe pollueur-payeur. Par cette interpellation, ATMO France invite les candidats à répondre à quatre questions : la première sur les mesures qu'ils envisagent de prendre pour améliorer la qualité de l'air, une seconde sur leurs ambitions en matière de surveillance de l'air, une troisième sur le financement des réseaux de surveillance et enfin une sur la prise en compte des recommandations formulées par la Cour des comptes.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Rémi Cunin : directeur général délégué Infrastructures et France chez Egis
    Rémi Cunin : directeur général délégué Infrastructures et France chez Egis Pour Rémi Cunin, l’aménagement d’une ville se conçoit avec intelligence et dans le respect du territoire. C’est ainsi qu’il définit la mission d’accompagnement du groupe tout au long de la vie d’un projet, afin de concevoir une ville durable, capable d’anticiper les besoins futurs. Les nombreux projets réalisés en France, mais aussi à travers le monde, visent un même objectif : améliorer durablement le cadre de vie. Les routes, les bâtiments, les tramways et les métros, les usines de traitement…
    Lire la suite