Collectivités locales
Hémicyle de l'Assemblée nationale Hémicyle de l'Assemblée nationale © Assemblée nationale

Parlementaires nationaux : fin du cumul des mandats en 2017

La fin du cumul des mandats est désormais applicable à tout parlementaire national (député ou sénateur) à compter du premier renouvellement de l'assemblée à laquelle il appartient. Soit, à compter du 10 et 18 juin prochains pour les députés (dates des élections législatives), ou à partir du 24 septembre 2017 pour les sénateurs. Pour ces derniers, bien que renouvelés par moitié, le Conseil constitutionnel a précisé que les nouvelles incompatibilités s'appliqueront à l'ensemble des sénateurs, c'est-à-dire aux 170 dont le siège est renouvelable mais également aux 178 parlementaires dont le siège n'est pas renouvelable en 2017, à la date d'ouverture de la session ordinaire du Sénat, soit le lundi 2 octobre 2017 (Conseil constitutionnel, 13 février 2014, n° 2014-689 DC). Les charges de député et sénateur seront donc désormais incompatibles avec, principalement, les mandats de présidence ou vice-présidence d'une collectivité territoriale (ECPI, département, région...) ou encore de maire, maire-adjoint, maire-délégué, maire d'arrondissement...

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Jean-Pierre Frémont « Faire entrer le global dans le local »
    Jean-Pierre Frémont « Faire entrer le global dans le local » Jean-Pierre Frémont est le « Monsieur collectivités locales » d’EDF depuis près d’un an. À la tête d’une direction représentant 2,5 Md€ de chiffre d’affaires, il se présente comme le partenaire historique des territoires. Garant d’un service public qu’il qualifie « d’universel », Jean-Pierre Frémont sait qu’il doit accompagner aussi bien la précarité, que la « décarbonation » et la transition énergétique. Des enjeux cruciaux pour les collectivités qui, à l’instar d’EDF, ont besoin d‘inscrire leur action dans la durée.
    Lire la suite