Collectivités locales
L’encours de dette des 50 territoires urbains s’élève à 38,5 milliards d’euros fin 2016 L’encours de dette des 50 territoires urbains s’élève à 38,5 milliards d’euros fin 2016 DR

2e édition de l'étude "Territoires urbains-portrait financier"

France urbaine et La Banque Postale Collectivités Locales dévoileront ce 12 juillet, lors des 1ères Rencontres finances publiques de France urbaine, la 2ème édition de « Territoires urbains - Portrait financier ». Dans la continuité de la première étude (présentée en septembre 2016), un état des lieux financier des grands groupements à fiscalité propre et de leurs communes membres en vision consolidée, est proposé. En voici les premiers éléments. En 2016, le montant du budget des 75 territoires urbains étudiés s’élève à près de 68 milliards d’euros, soit 2 409 euros par habitant. Les 25 territoires urbains franciliens en portent 36 %. Par ailleurs, les budgets des 50 territoires urbains hors Île-de-France, analysés sur 3 exercices, enregistrent une baisse pour la deuxième année consécutive (- 0,9 % en 2016, après - 1,7 %). Les interventions sont portées à 56 % par les communes, mais il est à noter que dans 11 territoires, les seuls budgets intercommunaux assurent plus de la moitié des dépenses. Du côté des dépenses d’investissement, 9,5 milliards d'euros, un nouveau recul est observé mais dans des proportions moins importantes qu’en 2015 (- 4,7 % après - 9,2 %). Une progression des dépenses est enregistrée dans 20 territoires, tandis que pour 1 territoire urbain sur 4 le recul observé est supérieur à -10 %. Enfin, l’encours de dette des 50 territoires urbains s’élève à 38,5 milliards d’euros fin 2016 : il est porté à 55 % par les intercommunalités et à 45 % par les communes.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Rachel Picard : directrice générale de Gares & Connexions
    Rachel Picard : directrice générale de Gares & Connexions Autrefois simples points d’entrée dans les villes, les gares se modernisent au point de devenir de véritables lieux de vie, des centrales de mobilité au coeur des agglomérations, des moteurs pour l’aménagement ou encore, pour certaines, des merveilles de l’architecture. Gérer ce patrimoine est une mission confiée depuis 2009 à la nouvelle et 5e activité de SNCF baptisée Gares & Connexions.
    Lire la suite