Collectivités locales

Philippe Laurent : « Bravo pour les JO, mais il faut laisser aux collectivités locales les moyens de financer les investissements nécessaires »

Philippe Laurent, maire de Sceaux, conseiller métropolitain du Grand Paris, a exprimé mercredi 13 septembre sa satisfaction de la décision du CIO d’attribuer les JO de 2024 à la candidature portée par Paris. Toutefois, « un immense travail nous attend », explique-t-il. Il poursuit : « les collectivités locales, d’Ile-de-France notamment, ont un rôle majeur à jouer dans l’organisation et dans les investissements à réaliser pour accueillir dans les meilleures conditions ces Jeux. Or, la baisse des dotations et l’accentuation de la péréquation financière, voulues par l’État, ont gravement fragilisé la situation des collectivités franciliennes ». C'est pourquoi il demande à l'Etat de « laisser aux collectivités locales les moyens de financer les investissements nécessaires ».

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Thomas Rougier, la Banque Postale : « Maintenir le niveau d'investissement va être difficile pour les collectivités »
    Thomas Rougier, la Banque Postale : « Maintenir le niveau d'investissement va être difficile pour les collectivités » 3 questions à Thomas Rougier, directeur des études de la Banque Postale Dans la note de conjoncture sur les finances locales de la Banque Postale, vous avez analysé de près les budgets des collectivités locales. Quels constats en tirez-vous ? Thomas Rougier : Le premier constat est celui de la baisse de l'épargne brute et ce pour la troisième année consécutive. Cette année, cette baisse se monte à 8% sur l'ensemble des communes. Cela comprend les intercommunalités qui étaient en phase de…