Collectivités locales
Christophe Rouillon Christophe Rouillon DR

Budget de l’Union européenne : l’AMF demande une politique de cohésion ambitieuse

L'Association des maires de France (AMF) se dit très inquiète sur le sort qui serait réservé à la politique de subvention pour les investissements locaux qui représente aujourd’hui un tiers du budget de l’Union européenne. En effet, Jean-Claude Juncker a confirmé à l’issue du Conseil européen informel du 23 février 2018, dédié au futur budget de l’Union européenne, le risque de coupes budgétaires dans les dépenses agricoles et de cohésion du futur cadre financier de l’Union européenne pour la période 2021-2027. Or, il apparaît indispensable pour l'AMF de conserver les financements européens pour les infrastructures, la transition énergétique, la recherche et l’innovation, afin de maintenir l’emploi et réduire les disparités de richesses entre les régions européennes, et au sein même des régions françaises. Pour Christophe Rouillon, vice-président de l’AMF en charge de l’Europe, « les fonds européens sont une nécessité absolue pour maintenir la capacité d’investissement de toutes les collectivités locales. Seul un budget européen en extension permettra de financer les nouvelles priorités de l’UE et de maintenir l’intervention de l’Europe dans toutes les communes et intercommunalités de France. »

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter