Collectivités locales

« Inventer un dialogue nouveau entre l’Etat et les collectivités territoriales »

Absent du congrès de Villes de France qui s’est tenu à Cognac, en Charente, les 14 et 15 juin 2018, le Premier ministre Edouard Philippe a néanmoins souhaité délivrer quelques messages à travers une vidéo diffusée à l’occasion de ce congrès. Il a longuement évoqué les relations entre l’Etat et les collectivités territoriales, affirmant la nécessité « d’inventer un dialogue nouveau entre l’Etat et les collectivités territoriales » grâce notamment à la contractualisation pour les villes qui le souhaitent. Une manière selon lui de « travailler en donnant de la visibilité et de la prévisibilité aux collectivités avec le double souci de satisfaire les demandes des concitoyens mais aussi d’avoir une approche raisonnable et maîtrisée de la dépense publique ». « Il y a beaucoup de choses sur lesquelles l’Etat doit vous accompagner pour mettre en œuvre vos stratégies » a poursuivi le Premier ministre, citant notamment Action cœur de villes, le plan de revitalisation des centres-villes initié par le gouvernement en décembre 2017. « C’est à vous d’imaginer vos stratégies et c’est à nous de faire en sorte que lorsque cette stratégie entre dans une grande politique nationale comme celle que nous voulons porter, c’est-à-dire la revitalisation des centres-villes, nous puissions vous accompagner en mobilisant des financements nouveaux et des acteurs publics qui ont des expertises et des moyens ». Ce plan doté de 5 milliards d’euros repose notamment sur l'Agence nationale de l'habitat (ANAH), la Caisse des dépôts et consignations ou encore les aides de l’Etat. Le Premier ministre a terminé son discours en remerciant le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, présent sur le congrès et la présidente de Villes de France, Caroline Cayeux «  qui ont très intelligemment travaillé ensemble pour aboutir à ce plan qui va permettre l’accompagnement de 222 communes dont beaucoup sont représentées au sein de l’association et leur permettre d’envisager leur développement, la revitalisation de leur cœur de ville dans de bien meilleures conditions ».

 

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Vincent Strubel, sous-directeur « expertise » de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI)
    Entretien avec Vincent Strubel,  sous-directeur « expertise » de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI)   ↵ Le terme cybersécurité est employé de plus en plus souvent, de quoi parle-t-on exactement ? Qu’il s’agisse d’ordinateurs, de tablettes, d’objets connectés, de réseaux informatiques ou de télécommunications, toutes ces nouvelles technologies dont nous sommes de plus en plus dépendants envahissent notre société, notre économie et l’ensemble de nos activités. Cette dépendance comporte des risques accrus qui doivent être appréhendés. Cette prise en compte repose autant sur des actions de prévention que sur une capacité de réaction. Soit un ensemble…