Collectivités locales

L’ Alsace lance un agenda d’accessibilité programmée pour ses lycées.

Le conseil régional d’Alsace a approuvé en octobre dernier la mise en oeuvre d’un agenda d’accessibilité programmée pour les lycées et les CFA publics relevant du périmètre de compétence de la région, pour un montant total de 33 M€. Cet agenda sera déployé en Alsace durant six ans, de 2014 à 2020. Il prévoit la mise en accessibilité d’une dizaine d’établissements en moyenne chaque année et d’agir simultanément dans l’ensemble des lycées pour une catégorie donnée de travaux. Parallèlement, des travaux touchant l’ensemble des lycées et CFA seront réalisés, notamment la vitrophanie, le traitement des obstacles, les escaliers, l’accueil, etc. 68 lycées et CFA sont concernés par la mise en oeuvre de l’agenda d’accessibilité programmée sur les 73 établissements publics de la région. Fidèle à son attachement à la concertation et à l’implication de tous les acteurs, la région Alsace a souhaité instaurer une démarche partenariale et collaborative. Celle-ci a ainsi été réalisée avec les représentants de la communauté éducative (services académiques, proviseurs, gestionnaires) mais également avec des élèves en BTS « économie de la construction » au lycée Le Corbusier à Illkirch. La région s’est aussi entourée des compétences du centre d’exposition permanente (CEP) d’Eckbolsheim afin d’associer au projet des personnes en situation de handicap. Un comité de suivi et d’anticipation associant l’ensemble des partenaires sera mis en place.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • « Nous militons pour que la commune réinvente son modèle »
    « Nous militons pour que la commune réinvente son modèle » Elle est secrétaire générale de l’association des maires d’Île-de-France (Amif). Il en est le premier vice-président. Sylvine Thomassin et Jacques JP Martin, respectivement maire de Bondy (93) et maire de Nogent-sur- Marne (94), livrent leurs réflexions sur la construction de la métropole du Grand Paris, la ruralité, le logement, l’implication des élus franciliens dans la candidature de Paris aux JO 2024 ou encore l’absence des questions communales dans les débats de l’élection présidentielle. Entretien.    Dans quelques semaines aura lieu…