Collectivités locales

Rythmes scolaires, dédoublement de classes, Villes de France demande à être consultée rapidement

L’association d’élus Villes de France présidée par Caroline Cayeux, sénateur–maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis, et dont le président délégué est Jean-François Debat, maire de Bourg- en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération, appelle le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, à une concertation dans les meilleurs délais sur l’évolution des rythmes scolaires et sur le dédoublement des classes élémentaires. Alors qu’un projet de décret relatif « à l’élargissement du champ des dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelle et élémentaires publiques » - qui doit permettre aux communes de revenir à la semaine de quatre jours de classe - circule officieusement dans la presse et devrait être présenté ce 8 juin par le Conseil supérieur de l’Education, les associations d’élus n’ont à aucun moment été entendues, regrette l'association d'élus.

Selon Villes de France, ces dispositions remettent en cause l’organisation dans de bonnes conditions de la rentrée scolaire 2017, et ceci après une longue période d’instabilité et d’efforts financiers et organisationnels conséquents des communes pour s’adapter à la réforme Peillon. Elles s’ interrogent aussi sur le maintien du fonds d’amorçage consenti par l’Etat aux communes, qui couvre partiellement le coût de la réforme passée.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous "
    Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous " Depuis 10 ans, le Centre Européen de prévention de Risque d'Inondation (CEPRI) accompagne les collectivités territoriales dans leurs réflexions sur le risque d’inondation. Les intempéries du mois de juin 2016, ses causes inattendues et les nombreux dégâts occasionnés, n’ont fait que renforcer l’idée qu’une réflexion nouvelle devait être engagée.  Quelles sont vos réflexions suite aux inondations qui ont touché de nombreuses communes françaises et occasionné de nombreux de dégâts ? Les inondations récentes ont eu pour caractéristique principale une forte densité…