Collectivités locales
Les maires ruraux demandent des conditions décentes pour développer l’école de la République DR

Les maires ruraux demandent des conditions décentes pour développer l’école de la République

Le président de l'AMRF, Vanik Berberian, a rencontré mercredi 6 novembre le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Ce premier a demandé le maintien de l'intégralité des emplois aidés intervenant en milieu scolaire afin de ne pas pénaliser la rentrée 2017. Vanik Berberian a rappelé à partir d'exemples concrets recensés partout en France, le rôle des communes dans l'accompagnement des parcours de personnes utiles dans ces formes d'emplois qui ne sont pas dans le champ de l'économie marchande, mais dans celui de l'accompagnement de proximité et de l'intérêt général, particulièrement dans le domaine scolaire. Par ailleurs, concernant le financement des rythmes scolaires, l'AMRF fait la proposition dans le cadre du budget augmenté du ministère, que le volume global du fonds d'accompagnement lié aux activités périscolaires soit maintenu et désormais réparti entre les communes qui ont décidé de maintenir à 4 jours et demi la semaine scolaire.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France
    Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France À quelques jours de la vingtième édition du salon des maires d’Île-de- France, qui se tiendra à Paris les 12,13 et 14 avril, Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF), revient en détail sur les particularités des communes franciliennes, leurs attentes et les défi s qu’elles devront relever dans un proche avenir.   Vous êtes à la tête de l’Association des maires d’Île-de-France depuis un an et demi, quels chantiers avez-vous mis en oeuvre ? L’AMIF était l’un des interlocuteurs privilégiés…