Collectivités locales
L'étude montre que le coût des énergies renouvelables baisse fortement L'étude montre que le coût des énergies renouvelables baisse fortement DR

Les énergies renouvelables, des filières de plus en plus compétitives pour les territoires (étude Ademe)

A l’occasion des Assises de la Transition Energétique, l’Ademe publie son étude « Coût des énergies renouvelables en France ». Elle révèle que le coût des énergies renouvelables continue de baisser. L’éolien terrestre est ainsi le plus compétitif vis-à-vis des moyens conventionnels avec une fourchette de coûts de production possibles comprise entre 57 et 91 €/MWh. La filière photovoltaïque possède, quant à elle et toujours selon l'étude, un potentiel d’innovation très important sur l’ensemble de la chaîne de valeur des projets. Avec un coût total de production des centrales au sol photovoltaïques estimé entre 74 et 135 €/MWh, les meilleures d’entre elles entrent donc également en compétition avec les moyens conventionnels. Côté chauffage chez les particuliers, l'étude indique également que les solutions bois énergie offrent des coûts de revient moins élevés que leurs concurrents conventionnels : entre 48 et 103 €/MWh contre 84€ pour le gaz et 153€ pour le chauffage électrique.

Pour lire l'étude.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • André Vallini : les élus doivent s'approprier la réforme territoriale
    André Vallini : les élus doivent s'approprier la réforme territoriale Fusion des régions, suppression de l’échelon départemental… Le chantier très sensible de la réforme territoriale, porté par le chef de l’État, entend transformer pour plusieurs décennies l’architecture territoriale de la République. En jeu, la baisse des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins des citoyens. Au coeur de cette réforme, André Vallini, secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, nous a consacré un entretien exclusif.
    Lire la suite