Collectivités locales
Le Cese à Paris Le Cese à Paris DR

Le CESE alerte sur le retard pris dans la transition énergétique

Près de trois ans après l’adoption de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), le Conseil économique social et environnemental (CESE) dresse un premier bilan de sa mise en œuvre, au moment où s’engage également un débat public sur les objectifs de la deuxième période de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) et de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Pour le Cese, l’objectif de diviser par quatre le niveau des gaz à effet de serre d’ici 2050 ne sera pas atteint compte tenu de la trajectoire actuelle des réalisations. En effet, les émissions globales de gaz à effet de serre ont augmenté en 2015 et 2016. Le Cese alerte, par ailleurs, sur la faiblesse du pilotage national de la transition énergétique. Il souligne la nécessaire cohérence entre les objectifs de la transition énergétique et ceux des autres politiques environnementales, notamment celle visant à la préservation de la biodiversité. Il alerte enfin sur la faiblesse des moyens dont disposent les collectivités locales, acteurs clés de la transition énergétique, pour accroître leur effort en matière de rénovation des bâtiments, de développement des transports collectifs, de déploiement des énergies renouvelable ou encore pour mettre en place le Service public de la performance énergétique de l’habitat (SPPEH) prévu par la LTECV.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Joël Baud-Grasset président de la Fédération nationale des CAUE
    Entretien avec Joël Baud-Grasset président de la Fédération nationale des CAUE Particuliers, élus, agents des services de l’État… nous sommes tous bénéficiaires directement ou indirectement des service de proximité du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE), dont les compétences contribuent, chaque jour, à l’amélioration du cadre de vie. Son éventuelle remise en cause n’est plus qu’un mauvais souvenir. Mieux encore, les politiques et les spécialistes ne tarissent plus d’éloges à son égard. C’est non sans une certaine fi erté que Joël Baud-Grasset, récemment élu à la tête de la Fédération…