Collectivités locales

• Les denrées alimentaires

– 1,5 à 2 tonnes de denrées alimentaires traitées chaque jour.
– 80 % de produits frais (dont filets de poisson).
– 20 % de produits divers.
– 2 repas alternatifs (sans viande) par cycle de 20 repas.
– Proscription des OGM.

 

• Les coûts - la tarification

– Afin d’être au plus près des revenus des familles, selon le quotient familial, 10 tranches ont été mises en place.
– Le tarif le moins élevé a été abaissé de 1,78 € à 1,67 €.
– Le tarif le plus élevé a été abaissé audessous de 5 € (4,97 €).
– Le prix de revient du repas pour la mairie est aujourd’hui de 8,76 € (8,95 € au niveau national). La Ville prend en charge en moyenne 65 % du coût de revient (maximum : 81 % pour les plus faibles revenus - minimum : 41 % pour les revenus les plus élevés).

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous "
    Marie-France Beaufils, présidente du CEPRI et maire de Saint-Pierre-des-Corps : "Le risque d’inondation doit être l’affaire de tous " Depuis 10 ans, le Centre Européen de prévention de Risque d'Inondation (CEPRI) accompagne les collectivités territoriales dans leurs réflexions sur le risque d’inondation. Les intempéries du mois de juin 2016, ses causes inattendues et les nombreux dégâts occasionnés, n’ont fait que renforcer l’idée qu’une réflexion nouvelle devait être engagée.  Quelles sont vos réflexions suite aux inondations qui ont touché de nombreuses communes françaises et occasionné de nombreux de dégâts ? Les inondations récentes ont eu pour caractéristique principale une forte densité…
Pas d'événement