Collectivités locales
L'Ademe appelle les cantines à œuvrer contre le gaspillage alimentaire L'Ademe appelle les cantines à œuvrer contre le gaspillage alimentaire DR

Le coût du gaspillage alimentaire, des chiffres significatifs

0,68€ : c'est le coût total (direct et indirect) du gaspillage alimentaire par repas consommé. L'Ademe a réalisé une étude en région Rhône-Alpes sur le coût du gaspillage alimentaire dans les différents types de restauration collective. Pour un repas, le coût direct (matières premières) s'élève lui à 0,28€. L'étude révèle par ailleurs que les pertes et gaspillage alimentaires représentent en moyenne : 17 % des aliments achetés (en poids) ; 14% des coûts d’achats de matières premières ; 17% des émissions de gaz à effet de serre. Deux catégories d’aliments représentent 60% des quantités perdues : les légumes et les viande/poissons/œufs. 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France
    Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France À quelques jours de la vingtième édition du salon des maires d’Île-de- France, qui se tiendra à Paris les 12,13 et 14 avril, Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF), revient en détail sur les particularités des communes franciliennes, leurs attentes et les défi s qu’elles devront relever dans un proche avenir.   Vous êtes à la tête de l’Association des maires d’Île-de-France depuis un an et demi, quels chantiers avez-vous mis en oeuvre ? L’AMIF était l’un des interlocuteurs privilégiés…