Collectivités locales

Les élus veulent peser de leur poids dans les futurs groupements hospitaliers de territoire

Pour le premier débat du 99ème congrès des maires et des présidents d'intercommunalité de France, les élus locaux se sont penchés sur l'offre de soins de proximité et particulièrement sur les groupements hospitaliers de territoire (GHT). Créés par la récente loi de modernisation de notre système de santé, ces derniers doivent remplacer les communautés hospitalières au 1er juillet 2016.
« Le calendrier est contraint mais […] la place des élus dans les dispositifs est fondamentale : nous sommes porteurs des aspirations de nos concitoyens » affirme Jean-Pierre Bouquet, co-président du groupe de travail Santé de l'AMF. Un constat partagé par Frédéric Valletoux, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF) qui appelle de ses vœux à ce que les acteurs locaux (élus et communauté hospitalière) fassent « mûrir » un projet médical commun.
En mars dernier déjà, l'AMF par la voix de son président, François Baroin et de son vice-président, André Laignel, avait demandé que les maires soient « étroitement associés à toutes les décisions prises dans le cadre des GHT ».
Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Régine Diyani Directrice de l'AIFE
    Entretien avec Régine Diyani Directrice de l'AIFE   L’ordonnance du 26 juin 2014 relative au développement de la facturation électronique stipule que les collectivités locales et les établissements publics devront être prêts à recevoir, dès le 1er janvier 2017, les factures que leurs fournisseurs devront désormais transmettre par voie électronique. Pour Régine Diyani, directrice de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État (AIFE), les enjeux d’un tel système sont économiques, organisationnels et environnementaux. Quel est le rôle de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État (AIFE) ? L’AIFE est…