Collectivités locales
Les Français inquiets pour l'avenir de leurs services publics DR

Les Français inquiets pour l'avenir de leurs services publics

L’institut de la Gestion déléguée, en partenariat avec l’Union de la Presse Quotidienne Régionale, publie un sondage ODOXA qui porte sur les Français et leurs services publics et plus largement sur la place de l’investissement public dans la campagne électorale. Il en ressort que les trois quarts d’entre eux (76%) s’inquiètent pour l’avenir de leurs services publics dont ils craignent une dégradation. Pour autant, ils sont majoritairement satisfaits de la qualité de leurs services publics, qu’ils soient nationaux ou locaux. C’est d’ailleurs l’un des rares domaines dans lesquels ils sont satisfaits et considèrent même être mieux lotis que leurs voisins européens. Il ressort également du sondage que 84 % des Français estiment que la question de l’investissement dans les services publics est un sujet important et 59 % d’entre eux en feront l’un des motifs de leur choix à l’occasion de la prochaine élection présidentielle.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Régine Diyani Directrice de l'AIFE
    Entretien avec Régine Diyani Directrice de l'AIFE   L’ordonnance du 26 juin 2014 relative au développement de la facturation électronique stipule que les collectivités locales et les établissements publics devront être prêts à recevoir, dès le 1er janvier 2017, les factures que leurs fournisseurs devront désormais transmettre par voie électronique. Pour Régine Diyani, directrice de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État (AIFE), les enjeux d’un tel système sont économiques, organisationnels et environnementaux. Quel est le rôle de l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État (AIFE) ? L’AIFE est…