Collectivités locales

Dépenses départementales d’action sociale en 2016 : des résultats en trompe l’œil

L'Odas vient de publier les résultats de son enquête annuelle sur les dépenses départementales en matière d'action sociale. Ainsi, il ressort en 2016 que celles-ci se sont établies à 36,8 Md€ pour 2016, soit une hausse limitée à 1,9 % par rapport à 2015. Dans le détail, la dépense nette d’insertion s’élève à 10,17 milliards d’euros, soit 330 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2015 (+ 3,4 %). Si le nombre de bénéficiaire du RSA a baissé (- 72 870 allocataires), cette progression s'explique par par l’accroissement du montant moyen de l’allocation qui a été revalorisé à deux reprises (0,1 % en avril et de 2 % en septembre). En matière de soutien aux personnes handicapées, la dépense nette s’élève à 7,32 milliards d’euros, soit une augmentation de 190 millions d’euros (+ 2,7 %). Pour ce qui concerne les personnes âgées dépendantes, la dépense nette a atteint 6,89 milliards d’euros, soit 120 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2015. Enfin, la dépense d’aide sociale à l’enfance n’augmente que de 40 millions d’euros pour atteindre 7,27 milliards d’euros (+ 0,6 %).

Pour visualiser l'infographie.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Bruno Lechevin, président de l’ADEME
    Entretien avec Bruno Lechevin, président de l’ADEME Quel est le rôle de l’ADEME auprès des collectivités locales ? L’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) est l’opérateur de l’Etat pour les problématiques environnementales et désormais l’établissement public au service de la transition énergétique depuis l’adoption de la loi de transition énergétique pour la croissance verte l’été dernier. L’agence est le partenaire naturel des collectivités locales pour la mise en œuvre des politiques d’environnement et d’énergie. Nous les accompagnons, nous les stimulons et favorisons la…