Imprimer cette page
Georges Bellour, directeur général de Brest métropole habitat Georges Bellour, directeur général de Brest métropole habitat DR - Dominique Leroux

Brest métropole habitat alerte sur les conséquences de la baisse des loyers HLM voulue par le gouvernement

Brest métropole habitat a réagi aux annonces du Gouvernement souhaitant réduire les loyers des organismes HLM à hauteur de la baisse des APL envisagée. A l'heure actuelle, on l'estime entre 50 et 60 € par mois (soit l'équivalent de deux milliards d'euros d'APL). Pour le bailleur, « c’est une menace claire et brutale qui pèse sur le logement social et les locataires HLM. » L’organisme poursuit : « cette baisse des loyers contraindra les organismes HLM à une réduction drastique de leur production », d’une part, et « ne va en rien améliorer les niveaux de revenus des locataires pour qui cela sera neutre, sans aucun effet de gain de pouvoir d’achat », d’autre part. Le bailleur avance enfin le chiffre suivant : « rien que pour les Offices publics de l’habitat (OPH comme BMH), cette baisse des loyers de 60 € représente au niveau national une perte d’autofinancement de 800 M€ annuels alors que l’autofinancement annuel total est de 982 M€ ! C’est donc 6 Md€ d’investissement annuel en moins pour les seuls offices publics si cette baisse est appliquée ! »

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter