Collectivités locales
Greenpeace dénonce la pollution dans trois grandes villes françaises Greenpeace dénonce la pollution dans trois grandes villes françaises DR

Greenpeace alerte sur l'exposition des sportifs à la pollution de l'air à Paris, Lyon et Marseille

Greenpeace vient de publier un rapport dans lequel elle s'alarme sur l’exposition inquiétante des sportives et des sportifs à la pollution de l’air à Paris, Lyon et Marseille. Pour arriver à cette conclusion, l'ONG a mesuré les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) aux abords de six terrains de football de ces trois villes. « Sur sept sessions de mesures de deux heures, les résultats de six d’entre elles se situent au dessus de la valeur limite annuelle moyenne imposée par l’Union européenne », explique Greenpeace. Aussi, face à cette « urgence sanitaire », l’ONG appelle les responsables politiques « à restreindre le trafic routier en ville en investissant dans les mobilités durables, telles que les transports en commun et le vélo ».

Pour en savoir plus.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • « Les investissements seront nécessaires pour maintenir la qualité de l’eau »
    « Les investissements seront nécessaires pour maintenir la qualité de l’eau » Pour maintenir en France une bonne qualité de l’eau pour tous et améliorer les services d’eau et d’assainissement dans l’ensemble de leurs dimensions — sanitaire, sociale, environnementale et économique — la fédération des entreprises de l’eau (FP2E) formule ses propositions. Entretien avec Bertrand Camus, son président.     Quels sont les défis à relever pour les prochaines années ? Parmi les nombreux défis que nous avons identifiés, la question de l’adaptation au changement climatique est un sujet majeur. En effet,…
18/09/2018 - 20/09/2018
Salon vert
19/09/2018 - 19/09/2018
colloque : ouverture et valorisation des données
19/09/2018 - 19/09/2018
Conférence des Villes