Collectivités locales
Le département de l'Essonne investit 100 000 € dans le court-voiturage DR

Le département de l'Essonne investit 100 000 € dans le court-voiturage

Le Conseil départemental de l'Essonne s'est associé à Karos pour développer le court-voiturage dans son département, en investissant 100 000€. Concrètement, l'application de Karos permet de mettre en relation les co-voitureurs mais le dispositif s'insère dans l'offre globale de transport. Pour ancrer la pratique, le département offre aux Essonniens et à ses agents des déplacements gratuits sur l'application jusqu'au 30 juin. Karos « donne la possibilité aux Essonniens d’adopter une nouvelle façon de se déplacer, à la fois conviviale et écoresponsable. Sa gratuité pendant près de trois mois combinée à la souplesse de notre application parfaitement adaptée à un usage quotidien, doit leur permettre de découvrir les avantages du court-voiturage sans contrainte. Nous espérons qu’ils participeront en nombre à cette nouvelle pratique collaborative aux vertus multiples », explique Olivier Binet, co- fondateur de Karos.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Entretien avec Michel Laugier Président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines
    Entretien avec Michel Laugier Président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines   La réforme territoriale veut faire des intercommunalités la nouvelle ossature du territoire. Une évidence pour Saint-Quentin-en-Yvelines, constituée en communauté d’agglomération depuis 2004 et deuxième pôle économique de l’Ouest parisien. Son président, Michel Laugier, entend renforcer l’attractivité de ce territoire qui compte parmi ses atouts une situation géographique enviable, un tissu d’entreprises dynamiques, des réseaux de communication et des équipements intercommunaux de grande envergure. Que pensez-vous de la montée en puissance des intercommunalités voulue par la réforme territoriale ? Michle…