Collectivités locales
Philippe Grosvalet Philippe Grosvalet DR

Arrêt de Notre-Dame-des-Landes, "une mauvaise décision" pour Philippe Grosvalet

Le président du département de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet, n'a pas tardé à réagir à la décision du Gouvernement de mettre fin au projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes. « En demandant à son gouvernement de renoncer au transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes, Emmanuel Macron signe son premier grand reniement. Il tourne le dos à des éléments fondamentaux de notre démocratie : une déclaration d’utilité publique, le soutien de toutes les collectivités locales, 179 décisions de justice et le référendum de juin 2016. » Il qualifie la décision de mauvaise et estime qu'elle emportera de mauvaises multiples conséquences qui mettront un coup de frein au développement du territoire.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Vanik Berberian : « Que la ruralité retrouve ses lettres de noblesse »
    Vanik Berberian : « Que la ruralité retrouve ses lettres de noblesse » Présent au 99ème congrès des maires et des présidents d'intercommunalité de France, le président de l'Association des maires ruraux de France entend lancer des « États généreux de la ruralité » pour exiger des candidats à l'élection présidentielle un « intérêt nouveau » pour les territoires.   Qu'attendez-vous de ce 99ème congrès des maires de France ? « Une révolution culturelle. J'attends une prise de conscience du potentiel des territoires ruraux et de la volonté de rechercher l'équilibre des territoires. Ce n'est pas tout de souhaiter…