Collectivités locales
Les voies sur berge lors de Paris plage Les voies sur berge lors de Paris plage DR

Voies sur berge (Paris) : la région Île de France présente des scénarios de piétonisation alternatifs

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et Chantal Jouanno, vice-présidente chargée de l'Ecologie et du Développement durable, ont présenté deux scénarios alternatifs d'aménagement et de piétonisation des voies sur berge à Paris ainsi que 12 mesures d'accompagnement pour la rendre acceptable par tous. Ces deux scénarios ont pour objectif de permettre « une piétonisation plus douce, plus progressive et plus équilibrée », selon la région. Concrètement, le scénario 1 prévoit la création d'une voie apaisée à 30 km/h sur les quais bas, 1 voie bus électrique à haut niveau de service sur les quais hauts et 3 voies apaisées sur quais hauts à 30km/h en tandem avec des bandes cyclables. Le scénario 2 propose la création d'une voie de transit à 50 km/h sur les quais bas, d’une voie bus électrique à haut niveau de service sur les quais hauts, de deux voies apaisées sur les quais hauts à 30km/h et de bandes cyclables. Concernant les mesures d’accompagnement, la région envisage la mise en place d’un bus électrique à haut niveau de service, de parkings relais, ou encore de navettes fluviales.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France
    Stéphane Beaudet président de l’Association des maires d’Île-de-France À quelques jours de la vingtième édition du salon des maires d’Île-de- France, qui se tiendra à Paris les 12,13 et 14 avril, Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF), revient en détail sur les particularités des communes franciliennes, leurs attentes et les défi s qu’elles devront relever dans un proche avenir.   Vous êtes à la tête de l’Association des maires d’Île-de-France depuis un an et demi, quels chantiers avez-vous mis en oeuvre ? L’AMIF était l’un des interlocuteurs privilégiés…