Collectivités locales

Brest métropole océane : Brest Arena, le nouvel équipement du sport et des spectacles en Bretagne

Depuis quelques semaines, l’agglomération Brest métropole océane dispose d’un nouvel équipement à vocation sportive et culturelle d’une extrême modularité. Selon François Cuillandre, président de Brest métropole Océane « le territoire avait besoin de disposer d’une structure qui vienne compléter les équipements déjà existants, que ce soit pour l’accueil de manifestations sportives ou pour celui de grands spectacles vivants ». Si de nombreux lieux existent sur le territoire pour accueillir le spectacle vivant, la métropole brestoise ne disposait pas d’une salle bien adaptée aux spectacles susceptibles d’attirer un public de 2 000 à 5 000 personnes. C’était un besoin formulé notamment par les professionnels et producteurs de spectacles. En décidant la construction d’une grande salle dédiée à la fois aux spectacles sportifs et événementiels, Brest métropole océane répondait à un double besoin : sport et spectacle vivant. C’est en 2012 que la future salle modulable brestoise prend le nom de Brest Arena. Le projet est alors le seul en France à être retenu par le CNDS (Centre national pour le développement du sport), missionné par le ministère des Sports. La reconnaissance de Brest Arena comme un équipement sportif structurant au niveau national permet à l’agglomération d’obtenir une subvention de 2,5 M d’euros.

Un emplacement stratégique

Brest Arena se situe sur le site du Polygone, dans le secteur ouest du territoire brestois. L’implantation du projet et sa conception privilégient son accessibilité, l’accès par les transports en commun et favorisent l’utilisation des modes doux de déplacements. La station de tramway Polygone est implantée face à l’entrée principale de Brest Arena. À la cadence d’une rame de 200 passagers toutes les cinq minutes, ramenée à deux minutes en cas de forte affluence, le tramway permet un accès rapide et pratique.

Une salle modulable et multifonctionnelle

La modularité est l’élément important de Brest Arena. Cet équipement se divise en 3 entités : la grande salle modulable, la petite salle pour les entraînements et les espaces réceptifs. La grande salle accueillera les événements sportifs et les spectacles. Sa jauge varie de 600 à 5 500 places. Dans la configuration des rencontres sportives, Brest Arena peut recevoir plus de 4 000 spectateurs. Le sol de la grande salle en béton est alors recouvert d’un parquet amovible.

Un équipement performant sur le plan énergétique

Isolation acoustique et thermique, système d’aération et lumière naturelles, éclairage optimisé, gestion des eaux pluviales… De nombreux aspects du projet Brest Arena ont été pensés en vue d’une réduction du coût énergétique. À tel point que le bâtiment a vocation à atteindre l’équivalent de la norme BBC (Bâtiments Basse Consommation), une performance énergétique appliquée aux logements. L’aspect le plus visible et le plus spectaculaire de l’Arena en termes de performance énergétique se concentre autour des douze cheminées installées sur le toit. Dix d’entre elles constituent des canons à lumière, permettant de bénéficier de la lumière naturelle à l’intérieur. Les deux cheminées centrales sont destinées à la ventilation. Le renouvellement de l’air pourra ainsi se faire par ventilation naturelle, en ouvrant les cheminées lors des événements sportifs. Pour la configuration spectacle, plus bruyante, il sera possible d’ouvrir les cheminées en fin de spectacle, pour évacuer la chaleur de manière naturelle et éviter d’utiliser trop la machinerie. Petit plus sécuritaire, ce système de ventilation pourra aussi compléter le système de désenfumage mécanique. Un moyen de maîtriser la consommation électrique du lieu et de baisser les coûts d’exploitation. Pour l’isolation du bâtiment, sa forme très compacte lui permet d’avoir une surface déperditive réduite. Les surfaces extérieures sont par ailleurs très bien isolées thermiquement et phoniquement. Une attention particulière a également été portée aux éclairages. Les sources sont de faible consommation. Le nombre de modèles d’appareils a été volontairement réduit, pour éviter de multiplier les références au moment de leur renouvellement. Dans les locaux administratifs, les sanitaires et les bureaux, un système de détection automatique de présence est mis en place pour les lumières. Un dernier aspect environnemental a été pris en compte : l’évacuation des eaux pluviales. « Les revêtements des parkings, constitués d’un mélange de terre et de pierres, la création de noues (fossés) entre les différentes zones de parkings et l’installation d’un réservoir de 570 m³ pour récupérer les eaux pluviales de la toiture, permettent la régulation de ces rejets dans le réseau urbain » précise Jean-Pierre Kerboul, responsable bâtiment et suivi chantier à Brest métropole océane.

Le succès devrait être au rendez-vous pour cet équipement qui déjà, vient d’être retenu par la Fédération Française de Handball pour l’organisation du prochain Championnat du Monde Handball 2017 qui se déroulera en France.

Chiffres et dates clés

2012 : reconnaissance de Brest Arena comme un équipement sportif structurant par le Centre national pour le développement du sport (CNDS).
Juin 2012 : début du chantier de Brest Arena
13 et 14 Septembre 2014 : inauguration et ouverture au public
Nombre de dates envisagées/an : 80 dates
Capacité d’accueil : 600 à 5 500 personnes
Budget total : 42 000 000 €
• Subventions nationales (CNDS) : 2,5 M€
• Brest Métropole Océane : 22,3 M€
• Région Bretagne : 5 M€
• Conseil général du Finistère : 2,2 M€
• Brest’Aim : 10 M€
Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

  • « Nous sommes désormais un acteur incontournable du monde des finances locales »
    « Nous sommes désormais un acteur incontournable du monde des finances locales » Après 21 mois d’activité, l’Agence France Locale, dont le capital est détenu à 100 % par des collectivités, remplit la mission qui lui a été confiée : financer les investissements des collectivités locales. Avec plus d’un milliard de prêts délivrés en 2016, elle s’affiche désormais comme un partenaire financier incontournable. Entretien avec Yves Millardet, président du directoire de l’Agence France Locale.
    Lire la suite