” LES COMMUNES DOIVENT ENVISAGER UNE STRATÉGIE GLOBALE DE GESTION DU RISQUE D’INONDATION “

Le plus tôt une inondation est anticipée, plus grand est le délai disponible pour se préparer à l'événement. ©Cepri

Les inondations survenues en octobre 2018 dans le Sud montrent qu’il est important d’agir en amont pour réduire l’impact des crues et inondations, car « aucun territoire n’est invulnérable », rappelle Noël Faucher, maire de Noirmoutier-en-l’Île (85) et président du Centre européen de prévention de risque d’inondation (Cepri). Entretien.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.