Commerces de proximité : l’AMF s’engage pour l’allègement de la fiscalité locale

DR

Sensible à la distorsion de concurrence que subissent les commerces de proximité face au e-commerce, le bureau de l’Association des maires de France (AMF) a validé la proposition de David Lisnard, vice-président de l’AMF et maire de Cannes de défendre l’allègement de la fiscalité locale au profit des commerces de proximité. Celui-ci souhaite instaurer un abattement automatique de 10 % sur la taxe foncière des petits commerces (inférieur à 400 m2) perçue au profit des communes et intercommunalités. Cela représenterait une réduction fiscale de l’ordre de 335 millions d’euros à l’échelle nationale, compensée par la création d’une fiscalité locale commerciale équitable (FCLE) sur le e-commerce de livraison à domicile. L’AMF a d’ores et déjà saisi les députés et sénateurs afin que cette proposition soit étudiée lors de l’examen au Parlement de la loi de finances pour 2019.