La suppression de la engendrer un manque taxe foncière pourrait à gagner de 14,5 Md€

Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis s’oppose aux mesures fiscales inscrites dans le projet de loi de finances pour 2020 et demande à l’État, lui aussi, « le respect impératif de l’autonomie financière et la liberté fiscale des départements », comme tous les présidents de département lors du Congrès de Bourges. Rencontre.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.