L’APVF évoque l’idée d’une « dotation COVID » pour soutenir les finances locales

Lovely curly haired caucasian lady protecting herself from viruses while wearing special mask

Si Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime et président de l’Association des petites villes de France (APVF), a fait part de la satisfaction globale des maires de petites villes après la présentation du plan de déconfinement par le Premier ministre Edouard Philippe, mardi 28 avril 2020, il s’inquiète cependant de la gravité de la situation financière dans laquelle les communes risquent de se retrouver du fait de la crise économique et sanitaire, et de l’importance des moyens humains, matériels et financiers que doivent déployer les collectivités locales dans le cadre des mesures de déconfinement. « Ces dépenses doivent être engagées en confiance et le Gouvernement doit sans tarder rassurer les élus locaux sur les mesures de compensations financières qui doivent être prises » estime le président de l’APVF. A cet égard, Christophe Bouillon a évoqué l’idée d’une dotation « COVID » qui pourrait être judicieuse pour soutenir les finances locales très lourdement impactées. Il a également demandé au Premier ministre l’encadrement du prix des masques « grand public » tant pour limiter le coût des commandes de masques pour les collectivités que pour permettre à nos concitoyens les plus modestes de s’en procurer.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.