Risques d’inondation : une meilleure prise en charge financière des travaux de réduction de la vulnérabilité

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire a en effet annoncé le doublement de 40 à 80% du soutien, par le Fonds Barnier, des travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations, prescrits dans le cadre des plans de prévention des risques d’inondation (PPRI). A la suite des inondations de l’Aude en 2018, le Président de la République avait souhaité augmenter le taux de financement, par le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM), des travaux de réduction de la vulnérabilité des biens exposés aux inondations pour aider les particuliers à mieux faire face à ce risque. Depuis 2019, le taux de financement avait été augmenté concernant les travaux volontairement engagés et prévus par les programmes d’action de prévention des inondations (PAPI). La publication cette semaine du décret permet de couvrir désormais un territoire plus vaste en complétant ce dispositif par les communes dotées d’un PPRI prescrivant de tels travaux.

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.