Jacqueline Gourault veut déployer encore plus de bus France Services

La ministre de la Cohésion des Territoires veut accélérer la dynamique du développement de solutions France Services mobiles dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et dans les territoires ruraux. Elle a lancé un deuxième appel à projets visant à labelliser 50 nouveaux bus France Services qui s’inscrit dans la continuité de celui lancé cet été et avait déjà permis d’identifier 30 bus. Ces nouveaux bus viendront s’ajouter aux 856 structures déjà labellisées et assureront des permanences polyvalentes et itinérantes, afin de permettre aux usagers des quartiers prioritaires de la ville et des territoires ruraux de procéder aux principales démarches administratives du quotidien en un lieu unique.

Concrètement, l’Etat prévoit une prise en charge des dépenses destinées à l’achat du véhicule et du matériel nécessaire à son bon fonctionnement (aménagement du véhicule, matériel informatique, kit de communication…). Pour les projets situés en quartier politique de la ville (QPV), la Banque des Territoires financera jusqu’à 60 000 € par projet. Pour les projets situés ailleurs, la Banque des Territoires et la préfecture prendront en charge une dotation à l’investissement jusqu’à 30 000 € chacune. Quant à l’Agence nationale de la Cohésion des territoires (ANCT), son rôle consistera à accompagner les lauréats en soutenant les préfectures concernées dans la concrétisation de leurs projets et le plein respect du cahier des charges de France Services. La liste des bus identifiés dans ce cadre sera annoncée début décembre.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.