C’est aujourd’hui qu’est lancé officiellement le Grand débat national censé apporter des éléments de réponse à la crise sociale que connait la France depuis de nombreuses semaines. Cette concertation décidée par le Président de la République, Emmanuel Macron, à la suite de la mobilisation des gilets jaunes, se déroulera jusqu’au 15 mars prochain. Elle se déploiera tout d’abord à partir de réunions d’initiatives locales, organisées dans les territoires. Les citoyens pourront aussi déposer leurs contributions directement sur un site dédié, www.granddebat.fr à compter du 21 janvier prochain. Déjà, depuis quelques semaines, de nombreux maires ont ouvert leurs mairies pour que les citoyens puissent commencer à exprimer leurs attentes. Ainsi, plus de deux mille contributions ont été relevées en Ile-de-France. Pour piloter l’animation de cette concertation nationale, Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales et Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire ont été désignés. « Ce débat est une initiative inédite dont j’ai la ferme volonté de tirer toutes les conclusions » a indiqué le président de la république dans une lettre adressée aux Français le 14 janvier 2019, précisant également qu’il « rendra compte dans le mois qui suivra la fin du débat ».