Les Malaunaysiens en super-héros de l’écotransition

INITIATIVE. Pour accélérer les transitions énergétique, écologique et citoyenne mises en œuvre sur son territoire, le maire de Malaunay (76), propose désormais à ses administrés d’endosser les vêtements de super-héros.

Nous tentons de démon­trer qu’une petite collectivité peut entre­prendre des actions avec succès. Nous avons su redonner à notre commune une forme de fierté et une identité au­tour de la transition énergétique et écologique », affirme Guillaume Coutey, le maire de Malaunay (76), qui vient de lancer l’opération baptisée « la transition prend ses quartiers ». L’objectif princi­pal étant d’embarquer les citoyens dans l’aventure municipale.

« Le plus difficile dans la transition énergétique et écologique, c’est de chan­ger les comportements », explique-t-il. Son projet consiste à inviter sept familles de Malaunaysiens, particuliers, pro­fessionnels ou commerçants, à relever durant trois mois les défis de leur choix autour de la mobilité et de la consomma­tion durables. Des coachs accompagne­ront ces citoyens-héros qui seront égale­ment suivis par des experts, chercheurs et psychosociologues. Leurs expériences et les résultats obtenus seront déclinés en bande dessinée et en jeu des 7 fa­milles adressés à tous les citoyens de la commune.

La dynamique enclenchée autour de la transition énergétique et écologique, s’est muée, peu à peu, en véritable projet de territoire. Depuis une dizaine d’an­nées, les initiatives se multiplient. La­bellisée ville Cit’ergie depuis 2015, cette commune de 6000 habitants a accueilli la première résidence BBC du territoire de l’agglomération de Rouen, en 2009, la première résidence passive de loge­ments publics, en 2015, et, en 2017, la première résidence en Normandie Éner­gie plus carbone. Quelque 70 % des bâti­ments communaux sont alimentés grâce à des énergies renouvelables et 90 % des déplacements des agents municipaux sont effectués en véhicules décarbonés. Enfin, grâce à une approche environne­mentale de la planification urbaine, la municipalité entend stopper l’urbanisa­tion des hameaux ruraux en déclassant des terrains constructibles en terrains agricoles.

DÉVELOPPER LE LIEN SOCIAL
« Le changement de comportement, c’est au final, un changement de modèle de société vers laquelle nous devons aller collectivement », ajoute le maire. Au-delà de la notion environnementale, il voit dans ce projet de transition du territoire un outil de renforcement et de dévelop­pement du lien social qui se délite dans les territoires urbains et périurbains. Pour cette opération, la commune bénéficie du soutien financier de la région Normandie et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

LA COMMUNE VISE L’AUTONOMIE ÉNERGÉTIQUE
En partenariat avec Enedis, Malau­ nay est récemment devenue la pre­mière collectivité en France pratiquant l’autoconsommation collective. Grâce au système xStorage Home associé aux 135 m2 de tuiles solaires installés sur le toit de l’église, la ville peut désormais produire localement sa propre éner­gie, la stocker, et la réutiliser en auto­consommation au moment opportun.

Blandine Klaas