30.000 conseils municipaux devront se réunir au plus tard le 22 mars

C’est le sens de la circulaire sur l’élection des conseillers municipaux et communautaires et des exécutifs et fonctionnement des organes délibérants publiée mardi 17 mars 2020 par le ministère de la Cohésion des territoires. Elle s’adresse aux quelque 30.000 communes dont les maires ont été élus dimanche 16 mars 2020 dès le premier tour des élections municipales . « Les municipalités jouent un rôle essentiel pour la continuité du fonctionnement de nos services publics. Ceci justifie que soient désignés sans tarder les maires et adjoints issus du premier tour des élections municipales de dimanche dernier » précise la circulaire qui évoque de nombreux sujets dont la question du quorum et l’absence possible, pour cause de maladie ou de confinement, de membres du conseil municipal. Et compte tenu du contexte sanitaire actuel, des dispositions particulières seront appliquées : la réunion se tiendra « sans public » et « l’ordre du jour sera restreint au stricte nécessaire, soit l’élection du maire et ses adjoints », « l’organisation du conseil municipal respectera strictement les gestes barrières – distance d’un mètre entre les personnes présentes, mise à disposition de gel hydro-alcoolique » … Pour les 5000 communes où un second tour sera nécessaire, un texte devrait prochainement officialiser le fait que les conseillers municipaux et communautaires de ces communes conservent leur mandat jusqu’au second tour.

 

 

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.