55 millions d’euros pour accompagner la relance de la Seine-Saint-Denis

Le département de la Seine-Saint-Denis, qui a payé un lourd tribut en figurant parmi les trois départements français les plus touchés par la mortalité liée au Covid-19, a fait le choix de l’action pour répondre à la situation exceptionnelle causée par la crise sanitaire. Dans le plan de rebond solidaire et écologique doté de 55 millions d’euros et voté mercredi 8 juillet 2020 , trois fonds d’aides ont été créés, destinés à tous les domaines d’activités avec une orientation spécifique pour chacun d’entre eux. Le premier concerne l’aide au paiement des loyers avec l’augmentation du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), le second est tourné vers le tissu associatif et en particulier l’économie sociale et solidaire, et enfin le dernier soutiendra des projets d’avenir possédant une forte dimension de développement durable. En parallèle, le conseil départemental lance un plan inédit pour le volontariat et le mécénat de compétences des agents du département auxquels il sera accordé, sur le temps de travail et avec maintien de salaire, le droit de consacrer une demi-journée par semaine à des actions de volontariat ou de mécénat de compétences dans des structures oeuvrant en Seine-Saint-Denis dans les champs des solidarités.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.