Délégué général du Laboratoire de la Mobilité inclusive

Agir pour une mobilité inclusive et durable

De quoi parle-t-on au juste quand on parle de mobilité inclusive ? Le laboratoire porte une approche systémique de la mobilité, une démarche qui se défait d’une approche technique, centrée sur les flux de déplacements, pour considérer la mobilité dans sa finalité́ d’accès, celle qui permet d’accéder à l’emploi, au soin, à l’alimentation, aux loisirs ou encore à la culture.

La mobilité est certes un fondement de notre société, mais un fondement qui reste fragile : en France une personne sur quatre déclare être contrainte dans sa mobilité et la crise sanitaire révèle chaque jour un peu plus combien les inégalités liées à la mobilité créent de nouvelles fractures.

Le LMI propose dans le cadre de ses travaux d’expliquer ce qui empêche la mobilité, en identifiant les freins et les inégalités qui pèsent sur la mobilité des plus fragiles. Ces inégalités sont de plusieurs ordres (territoriales, économiques, sociales ou cognitives) et se superposent parfois les unes aux autres.

Dans le même temps, Le LMI souhaite agir sur ce que « permet » la mobilité. À la croisée des enjeuxéconomiques, sociaux, environnementaux ou démocratiques, la mobilité inclusive représente en effet une réelle opportunité pour construire des politiques de territoire. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet « Tous mobiles » lancé avec le soutien du Ministère de la Transition écologique. Ce site dédié à la mobilité solidaire a pour objectif de fournir aux collectivités les clefs de lecture et les outils nécessaires pour s’engager dans la voie de la mobilité solidaire, dans le contexte d’application de la LOM.

Si la mobilité inclusive est désormais au cœur des politiques publiques et des territoires, sa traduction concrète, auprès des collectivités et dans la vie des citoyens, reste encore à réaliser. Donner corps à ces projets de mobilités plus inclusifs est le défi le plus immédiat.

Une mobilité inclusive durable compatible avec nos engagements climatiques permettra, par ailleurs de répondre à un second défi, tout aussi important, celui de la cohésion et la solidarité territoriale.

Qui est-il ?

Le laboratoire de la Mobilité inclusive (LMI) est une fondation. Depuis sa création, en 2013, le LMI soutient, en tant que think tank et do tank, le développement d’une mobilité pour tous et agit pour favoriser une mobilité plus inclusive. Il compte 15 membres issus des sphères publiques, privées et de la société civile1.

1 Fondation TOTAL, ADEME, Croix Rouge française, FASTT, Fondation MACIF, Fondation FACE, Fondation PSA, Groupe La Poste, Malakoff Humanis, Mob’In, Pôle Emploi, Réseau APREVA, Secours Catholique, SNCF, Transdev

https://www.mobiliteinclusive.com/

TWITTER : https://twitter.com/mob_inclusive

LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/laboratoire-de-la-mobilité-inclusive/

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.