Forte progression de la commande publique en 2019

Selon le baromètre réalisé pour le compte de l’AdCF – Intercommunalités de France et la Banque des Territoires, qui chaque année fait l’état des tendances de l’achat public, l’année 2019 se singularise par une très forte accélération de la commande publique, qui progresse de 11,6 % par rapport à 2018. Ce niveau de progression, sans équivalent depuis 6 ans, se traduit par un montant de la commande publique de 87,5 Md€ en 2019 (78,4 Md€ en 2018). « Cette reprise tonique de fin de mandat est très encourageante mais ne permet pas encore de revenir aux volumes des années 2012-2013, a souligné le président de l’AdCF, Jean-Luc Rigaut. Les très fortes baisses de l’investissement local et de la commande publique, au cours des années 2014-2016, ont conduit à des retards importants dans les projets et travaux d’entretien. Il sera fondamental de conforter la reprise au cours des prochains mandats pour préserver la qualité de nos infrastructures ». Les collectivités locales occupent une place centrale dans la commande publique de notre pays réalisant plus de 60 % des achats publics, proportion en progression de 7 points par rapport à 2014. Leur activité de « donneur d’ordre » explique plus des deux tiers (72 %) de la progression de la commande publique enregistrée en 2019. Au sein de cet ensemble, les communes, les intercommunalités à fiscalité propre (communautés de communes, communautés d’agglomérations, communautés urbaines, métropoles) et syndicats mixtes, avec plus de 70 % des achats publics des collectivités, jouent un rôle tout à fait central avec l’appui de leurs partenaires financiers, comme cela a été le cas en 2017 et 2018, dans la relance économique. Avec une progression de 18% en 2019, les intercommunalités contribuent très activement à la reprise des derniers mois. Tous les secteurs d’activité bénéficient en 2019 de la progression de la commande publique par rapport à 2018, avec une augmentation particulièrement marquée pour les bâtiments publics (+20 %), l’environnement (+14 %) et les transports-voirie (+12,9 %). En 2019, les marchés de services, de fournitures et d’ingénierie tirent vers le haut la commande publique alors que le montant des marchés de travaux reste stable, à un niveau bas au regard des années 2012-2013. Au sein des marchés de travaux, l’activité renouvellement et rénovation tient une place toujours plus importante au détriment des travaux neufs (62 % en 2019 au lieu de 56 % en 2012).

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.