Phase 2 du déconfinement : Edouard Philippe joue la prudence

Ouverture généralisée des parcs et jardins, ouverture des cafés et restaurants, accélération de la réouverture des écoles et des collèges, reprise progressive de la vie culturelle et sportive, fin de l’interdiction de déplacement à plus de 100 km de chez soi, ouverture des campings et des colonies de vacances…les mesures annoncées ce 28 mai par le Premier ministre étaient très attendues, par les acteurs économiques, notamment les restaurateurs et les professionnels du tourisme, fortement impactés par la pandémie, mais aussi par les Français pressés de retrouver plus de liberté. Cet assouplissement a été rendu possible grâce aux bons résultats enregistrés depuis le début du confinement selon Edouard Philippe. « Sur le plan sanitaire, les nouvelles sont bonnes mais nous devons rester prudents et vigilants. Le virus est encore présent sur l’ensemble du territoire mais nous en sommes là où nous espérions être à la fin du mois de mai » s’est félicité le chef de l’exécutif. « Tous les départements vont bénéficier de nouvelles mesures fortes de déconfinement » a-t-il annoncé. A l’exception de l’Ile-de-France, où le département du Val-d’Oise est particulièrement touché, Mayotte et la Guyane où le « déconfinement sera un peu plus prudent que sur le reste du territoire » car le virus y circule encore de manière active.

 

Les gestes barrières maintenus

Pendant cette deuxième phase du déconfinement qui « permettra de reprendre une vie presque normale » à compter du 2 juin, les gestes barrières resteront la règle a rappelé le Premier ministre. Ainsi, la limitation des regroupements à 10 personnes dans l’espace public reste la règle. Le recours au télétravail doit être privilégié par les employeurs et le port du masque toujours recommandé dans les espaces publics. Et « continuer de veiller aux personnes vulnérables » a-t-il ajouté.

 

Certains lieux culturels devront encore patienter

S’il est prévu que la vie culturelle puisse reprendre petit à petit, seules les salles de spectacle, gymnases, salles de sport et piscines situées dans les zones vertes pourront rouvrir leurs portes à partir du 2 juin à condition de respecter les règles de distanciation physique. Les parcs de loisirs pourront eux aussi accueillir des visiteurs avec jauge maximale de 5000 personnes afin d’éviter les brassages de populations. « Notre plus grand adversaire sont les grands rassemblements, dans les lieux couverts et sans organisation particulière » a précisé le Premier ministre. Les cinémas quant à eux ouvriront à compter du 22 juin sur l’ensemble du territoire.

 

Réouverture des frontières

Le Premier ministre s’est dit « favorable » à la réouverture des frontières avec l’Europe, dès le 15 juin, si la situation sanitaire le permet. A cette date, sera évaluée de manière collégiale avec l’ensemble des pays européens si les frontières extérieures à l’Europe doivent ouvrir. Quant aux déplacements vers les territoires ultramarins, plus fragiles par leurs infrastructures sanitaires, des contrôle stricts de déplacement seront appliqués vers ces territoires. « Nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine avec un test réalisé au bout de 7 jours » a indiqué Edouard Philippe qui juge toutefois « raisonnable » de limiter les déplacements.

 

La troisième étape prévue du confinement sera présentée le 22 juin prochain.

 

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.