Groupements hospitaliers de territoire : l’APVF s’inquiète de la place des élus

DR

L’Association des petites villes de Fance vient d’appeler l’attention de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, sur les modalités selon lesquelles seront mis en place les futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT). L’APVF est en effet inquiète pour divers motifs. « Tout d’abord, les délais dans lesquels ces projets médicaux partagés seront mis en œuvre apparaissent particulièrement courts et ne laisseront pas de place suffisante à la concertation », explique l’APVF. Une concentration excessive de l’offre de soins sur un établissement centre affaiblirait un peu plus encore les petits hôpitaux, qui ont pourtant déjà fourni un lourd effort en matière de restructurations, estime l’APVF. Elle juge, enfin, que le projet de décret ne prévoit de donner qu’un rôle minime au comité territorial des élus.