Transport ferroviaire de voyageurs : le sénateur Hervé Maurey salue le bilan dressé par l’Arafer

DR

Le président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, Hervé Maurey, salue le travail remarquable publié aujourd’hui par l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) dans le cadre de son premier bilan annuel sur le marché du transport ferroviaire de voyageurs en France. Selon lui, la baisse de la part modale du transport ferroviaire de voyageurs observée depuis 2011, alors même que ce marché est en croissance en Europe, souligne le besoin de rétablir l’attractivité du ferroviaire, par rapport aux transports aériens et routiers (bus, covoiturage, voiture individuelle). De même, la forte proportion des minutes perdues par les voyageurs pour des raisons considérées comme « maîtrisables », soit 55 %, démontre l’ampleur des marges de progression du groupe public ferroviaire estime le sénateur. Hervé Maurey appelle ainsi à définir rapidement le cadre de l’ouverture à la concurrence : « la libéralisation du transport ferroviaire de voyageurs doit entrer en vigueur dans les délais fixés par l’Union européenne. Il ne doit y avoir ni retard, ni recul, ni renoncement. »