Les petites villes ont connu une baisse de leur dotation forfaitaire cette année”

©DR

On pourra avoir deux lectures du projet de loi de finances 2019 pour juger de ses conséquences sur les budgets des collectivités territoriales. Une version optimiste mettra en avant la stabilité globale des concours financiers de l’État aux collectivités territoriales. Nous avons suf- fisamment dénoncé et, surtout, déploré les conséquences du gel, puis de la baisse unilatérale, des dotations entre 2011 et 2017 pour ne pas se féliciter de cet engagement.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.