Les ressources humaines de la sécurité territoriale : un chantier à l’abandon

“L’ANCTS en appelle à une loi de programmation sur la sécurité territoriale et la tranquillité publique.” – Cédric Renaud, Président de l’ANCTS

L’ANCTS regroupe les fonctionnaires territoriaux occupant des fonctions d’encadrement ou d’expertise dans les domaines de la tranquillité publique, de la sécurité civile ou de la prévention de la délinquance, et de la radicalisation, indépendamment de leur statut.

L’Association compte à ce jour une centaine de membres.

A quelques jours des municipales, et alors que le gouvernement a lancé un nouveau cycle de réflexion devant mener à la publication d’un livre blanc sur la sécurité intérieure, les observateurs avertis du secteur ont de quoi être perplexes.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.